accomplir les bons gestes santé

Bien utiliser les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) :

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments qui permettent de réduire ou de supprimer les symptômes liés à un phénomène inflammatoire.

Propriétés et origine des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments qui ont en commun quatre propriétés :

  • Anti-inflammatoire. Ils sont actifs contre l’inflammation
  • Antalgique. Ils agissent contre la douleur
  • Antalgique. Ils agissent contre la douleur
  • Antiagrégant plaquettaire. Ils fluidifient le sang.

Le rôle de l’AINS contre l’inflammation

Une inflammation est une réaction de l’organisme face à une agression ou un dérèglement : infection, corps étranger, plaie etc. Elle a une fonction de défense et fait partie des réactions du système immunitaire.

Au niveau de la zone concernée, l’inflammation comporte toujours une association des signes suivants :

  • Chaleur.
  • Rougeur.
  • Gonflement (œdème).
  • Douleur.

Si l’inflammation est trop importante et/ou prolongée, ces symptômes deviennent gênants , pouvant même avoir un retentissement sur l’ensemble de l’organisme.

Formes, utilisation et administration des AINS

Les AINS peuvent être pris pour réduire ou supprimer les symptômes liés à un phénomène inflammatoire, principalement dans les maladies suivantes :

  • douleurs légères à modérées telles que maux de tête, douleurs dentaires, courbatures, douleurs au cours d’otite, angine, sinusite, etc. ;
  • en rhumatologie, en cas d’arthrose, de rhumatismes, de lombalgies, etc.
  • En traumatologie pour les entorses, foulures, tendinites.
  • en gynécologie, lors de règles douloureuses.
  • grippe avec fièvre et courbatures.

Tous les AINS ne sont pas efficaces contre l’ensemble de ces symptômes, ni dans toutes les maladies. Ils ne sont donc pas interchangeables entre eux.

Les différentes formes d’AINS

Selon les médicaments, les AINS sont disponibles :

  • Par voie orale, c’est à dire en comprimés à avaler, comprimés à dissoudre, gouttes buvables, granulés à dissoudre, etc.
  • Par voie rectale (suppositoires) .
  • Par voie cutanée. L’application de gels ou pommades à base d’AINS sur la peau peut suffire à soulager les douleurs liées à une entorse bénigne, une contusion, une tendinite, une arthrose de petites articulations .
  • Par voie injectable.

Les AINS disponibles sans ordonnance

Certains AINS sont disponibles sans ordonnance C’est le cas pour :

  • L’aspirine.
  • Certains dosages d’ibuprofène.
  • Et le flurbiprofène dans des dosages spécifiques contre les douleurs en cas de maux de gorge.

La prise de ces AINS concerne généralement des pathologies ponctuelles ou des douleurs légères.

Avant l’achat d’un AINS sans ordonnance, demandez conseil à votre pharmacien en lui signalant vos traitements en cours. Si le traitement ne vous soulage pas :

  • Consultez votre médecin traitant.
  • N’augmentez jamais les doses par votre propre initiative et au-delà des dosages inscrits dans la notice.

Si votre médecin vous a prescrit un AINS pour une situation précise, ne l’utilisez pas par la suite, en automédication. Ne donnez pas non plus ce médicament à une autre personne.

Les AINS disponibles uniquement sur ordonnance

D’autres AINS ne sont disponibles qu’avec une prescription médicale.

Comme pour tout traitement :

  • Signalez à votre médecin tout autre traitement en cours.
  • Signalez à votre médecin tout autre traitement en cours.
  • En cas d’effets secondaires, informez votre médecin ou votre pharmacien.

Dans quel cas où les AINS ne peuvent pas être utilisés ?

La prise d’AINS n’est pas toujours sans risque. Certaines restrictions sont à prendre en compte par le médecin lors de sa prescription mais elles sont également à considérer lors de la prise d’AINS en automédication.

Avant la prise d’AINS en automédication, il faut se reporter à la notice du médicament ou de demander conseil à son pharmacien.

Les restrictions et contre-indications dans certains cas

Les AINS sont à éviter chez :

  • Les enfants âgés de moins de 15 ans, sauf si la notice du médicament mentionne clairement qu’il peut être utilisé chez l’enfant.
  • Les personnes âgées de plus de 65 ans
  • Les femmes qui allaitent.

si vous devez conduire, lisez attentivement la notice du médicament que vous prenez ; certains AINS peuvent comporter des restrictions ou une note de vigilance lors de la conduite d’un véhicule

Les AINS sont contre-indiqués chez les femmes enceintes à partir du 6eme mois de grossesse.

Les contre-indications liées à certaines pathologies

La prise d’AINS est contre-indiquée chez les personnes souffrant :

  • d’ulcères digestifs (maladie inflammatoire chronique de l’intestin : maladie de Crohn, rectocolite hémorragique) .
  • De problèmes hémorragiques (trouble de la coagulation, etc.).
  • D’insuffisance hépatique.
  • de maladie rénale chronique.
  • d’insuffisance cardiaque.
  • d’asthme déclenché par un AINS, même s’il ne s’agit pas de la même molécule .
  • de varicelle en raison du risque de complication cutanée infectieuse grave.

Les contre-indications liées à des allergies

Les contre-indications concernent aussi les personnes qui ont des antécédents connus d’allergies aux AINS, même s’il ne s’agit pas de la même molécule.

Les contre-indications liées à des incompatibilités avec d’autres traitements

Les contre-indications concernent aussi les personnes qui prennent certains traitements. C’est le cas lors de la prise :

  • De traitement par anticoagulants (médicaments pour fluidifier le sang).
  • D’autres AINS .
  • De traitement par héparines (anticoagulant) .

D’autres médicaments peuvent également être incompatibles avec la prise d’AINS. Il est donc important de toujours se référer à la notice du médicament ou de demander conseils à votre pharmacien ou à votre médecin.

Les effets secondaires possibles lors d’un traitement par AINS

Pendant la prise d’AINS, les symptômes suivants peuvent apparaître :

  • des troubles digestifs telles que des douleurs ou brûlures, voire des ulcères de l’estomac, diarrhée, etc.
  • de l’hypertension artérielle ou des problèmes cardiaques .
  • Des éruptions cutanées. Une exposition au soleil avec les gels ou les pommades est risquée.
  • des crises d’asthme ;
  • Une aggravation ou apparition d’une infection.
  • des vertiges, somnolence, etc.

Ces effets secondaires doivent vous conduire à arrêter le traitement et à consulter votre médecin.

Rédigé par : Médecin généraliste

Vous pourriez aussi aimer