Santé dentaire

Bruxisme : pourquoi on grince des dents ?

Habituellement, les dents entrent en contact uniquement au moment des repas. Mais, dans une situation difficile, on a coutume de « serrer les dents ». Mauvaise habitudel puisqu’en provoquant ce contact pour se forcer à rester cool, certains en profitent pour déplacer leur mâchoire de droite à gauche ou d’avant vers l’arrière, en somme pour grincer des dents. Ce comportement peut très bien être passager : stress ponctuel ou encore prothèse mal ajustée. C’est aussi le cas des jeunes enfants qui expérimentent le grincement quand ils ont encore peu de dents et cherchent à établir des contacts pour prendre leurs repères. Le problème disparaît alors spontanément sauf dans de rares cas.

Une façon d’évacuer le stress

En revanche, pour certaines personnes, le grincement devient une véritable manie inconsciente. Deux causes s’associent généralement : la mauvaise occlusion entre les dents du haut et du bas (on dévie les mâchoires pour rectifier un décalage, on grince pour « limer » une dent qui gêne…) ou l’anxiété. Dans ce cas, grincer des dents permet de maîtriser son stress au même titre que se ronger les ongles.

Pour preuve : en vacances, le bruxisme diminue nettement. Le reste du temps et en particulier la nuit (sans contrôle possible) ce réflexe occasionne une véritable gêne pour les conjoints qui ne parviennent plus à trouver le sommeil. Sans compter les douleurs musculaires au niveau des mâchoires (surtout au réveil) que subissent les « bruxomanes ». Dans ces cas-là, il faut consulter le dentiste rapidement.

Vous pourriez aussi aimer