Bien être

Chimiothérapie : 11 aliments à manger durant une chimio

Ces aliments santé peuvent atténuer les effets secondaires d’une chimiothérapie. Avant de les intégrer à votre régime

Les carottes dynamisent la chimio

Les carottes  sont un super aliment pour les chimiothérapies. Certains composés de ce légume-racine, que l’on trouve aussi dans le persil, peuvent renforcer l’efficacité de la chimio en stoppant un mécanisme corporel qui interfère parfois avec le traitement contre le cancer, selon une étude récente de l’Institut de recherche sur les plantes et les aliments de Nouvelle-Zélande. Les chercheurs espèrent que ces aliments «pourraient servir à compléter les traitements conventionnels et donner de meilleurs résultats pour les patients»

De la sauce pour combattre la sécheresse buccale

Si vous avez la bouche séché  un effet courant de la chimio – et que cela rend la déglutition difficile, essayez de couvrir vos plats de sauce , voire de lait faible en gras. Liquéfier votre nourriture dans un mélangeur vous facilitera aussi la vie.

Le riz et les bananes contre la diarrhée

Les aliments neutres tels que le riz, les bananes, les pommes cuites et le pain grillé serviront de liant à vos selles si votre chimio vous donne la diarrhée. Évitez le gras,

Les grains entiers pour la constipation

Par contre, si vous êtes constipés, boire beaucoup et manger des fibres solubles telles que le pain complet ou les céréales, les fruits secs et les légumes secs L’Institut national du cancer américain recommande de boire entre 8 et 12 verres de liquide par jour si vous suivez un traitement contre le cancer.

Contre la perte d’appétit, faites de petits repas

est un effet secondaire connu de la chimio, mais, plutôt que de vous forcer à avaler trois gros repas, mangez plusieurs petits repas dans la journée afin d’avoir assez d’énergie et d’être suffisamment alimenté. des  protéinés et des aliments hypercaloriques vous aidera à garder un poids santé.

Les sucreries au gingembre aident à soulager les nausées

Pour lutter contre les nausées de la chimio, rien ne vaut les bonbons au gingembre  ou au citron. Sucez-les avant de manger ou buvez-en sous forme de boisson gazeuse dégazée pendant le repas. Cela devrait soulager vos nausées et votre estomac

Manger mou contre les ulcères buccaux

Manger même les aliments les plus tendres peut devenir difficile à cause des plaies buccales . Si votre bouche vous fait souffrir après les traitements, des aliments tels  le riz, les œufs, le gruau et les soupes liquéfiés au mélangeur seront plus faciles à avaler. Assaisonnez-les le moins possible, puisque le sel et les épices  peuvent rendre les lésions encore plus douloureuses. Évitez les aliments durs comme les craquelins, les croustilles et les légumes crus ainsi que les mets piquants tels que les currys, salsas et piments forts, qui irritent également les plaies.

Le jus d’orange limite la sécheresse buccale

Prévenez la sécheresse buccale en mangeant beaucoup d’aliments acidulés. Toujours selon l’Institut national du cancer américain, des liquides tels que la limonade ou le jus d’orange peuvent activer la production de salive parce que l’acidité stimule les glandes salivaires. Mais faites attention toutefois si vous avez des ulcères buccaux, ces aliments et boissons pourraient en effet vous irriter davantage.

L’ail et l’oignon stimulent votre système immunitaire

Grillés, cuits ou crus, l’oignon et l’ail sont franchement recommandés pour combattre le cancer ; il a en effet été démontré que leur forte teneur en antioxydants  stimulait les défenses naturelles du système immunitaire. Des chercheurs de l’Université Cornell ont même établi que l’oignon pouvait inhiber la croissance de cellules cancéreuses.

Les protéines maigres entretiennent les muscles

L’Institut national du cancer recommande de manger plus de proteines  quand on subit une chimiothérapie afin de gagner en énergie et de conserver une bonne musculature tout au long de traitements qui sont épuisants. Choisissez des protéines maigres comme les œufs, le poisson, le tofu et le poulet. Beaucoup de gens souffrant de cancer trouvent que les viandes rouges prennent un goût métallique déplaisant.

Les propriétés anticancer du sélénium

Les noix du Brésil, les fruits de mer, l’avoine et le riz complet sont tous d’excellentes sources de sélénium, un minéral anticancer.  les composés du sélénium stimulaient le système immunitaire , lui permettant ainsi de combattre certains cancers tels que la leucémie et le mélanome. Évitez toutefois de manger des coquillages et du poisson cru – ils sont plus susceptibles de causer des maladies d’origine alimentaire. Tenez-vous-en à des poissons tels que le saumon et les poissons d’eau douce, et assurez-vous qu’ils sont bien cuits.

Vous pourriez aussi aimer