santé

information utile sur le diabète

Les symptômes du diabète

  • Soif intense.
  • Mictions fréquentes et anormalement abondantes.
  • Fatigue extrême, faiblesse.
  • Ralentissement de la cicatrisation des coupures et des blessures.
  • Infections récurrentes, telles que mycoses et cystites.
  • Vision brouillée.
  • Engourdissement ou fourmillements dans les mains et les pieds.

Attention : si vous suivez un traitement médical, consultez votre médecin avant de prendre des suppléments.

Quelles sont les causes du diabète ?

Le diabète de type I résulte de l’absence de sécrétion d’insuline par le pancréas, qui serait due à un virus ou à une réaction auto-immune incitant l’organisme à attaquer ses propres cellules pancréatiques. Les personnes en souffrant doivent prendre de l’insuline à vie. Le diabète de type II est déclenché par une résistance à l’insuline : le pancréas produit cette hormone, mais les cellules de l’organisme deviennent moins sensibles à son action.

D’autres moyens bénéfiques pour les diabétiques

Les acides gras essentiels fournissent une bonne protection contre les lésions nerveuses et entretiennent l’élasticité des artères. Les huiles de poisson, en particulier, permettent d’augmenter le taux des lipoprotéines à haute densité – c’est-à-dire le bon cholestérol (HDL) – dans le sang, diminuant ainsi les risques de troubles cardio-vasculaires. Les antioxydants préviennent les lésions du système nerveux, des yeux et du coeur.

De nombreux diabétiques assimilent mal le magnésium et le zinc, qui favorisent le fonctionnement de l’insuline et stimulent la cicatrisation des blessures (une fonction altérée par une glycémie élevée). La myrtille contribue à prévenir les troubles ophtalmiques inhérents au diabète. Enfin, la taurine, un acide aminé, favorise la production d’insuline.

Que faire d’autre pour gérer votre diabète ?

Pratiquez régulièrement de l’exercice. Les personnes qui brûlent plus de 3 500 calories par semaine en faisant du sport ont 2 fois moins de risques de développer un diabète que celles qui n’en dépensent que 500.
Perdez du poids pour éviter la survenue d’un diabète non insulinodépendant.
Mangez des céréales complètes, des légumes et des fruits, qui aident à contrôler la glycémie.

D’autres informations utiles sur le diabète

Selon les récents travaux de chercheurs nutritionnistes californiens, les diabétiques non insulinodépendants devraient prendre un complément quotidien de 500 mg de vitamine E.

Cet apport complémentaire ferait non seulement baisser le taux élevé de radicaux libres dû au diabète, mais il améliorerait également la régulation de la glycémie en renforçant l’action de l’insuline.
Les diabétiques gagneraient à introduire des produits à base de soja dans leur alimentation. En effet, la farine de soja, le « lait » de soja et le tofu par exemple, contribueraient à réguler la glycémie, à protéger des défaillances cardiaques et à alléger le travail des reins.

Vous pourriez aussi aimer